Fear Factory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fear Factory

Message par N°348 le Jeu 7 Jan 2010 - 0:20

J'vais pas m'embêter, je vais reprendre le topic que j'ai créé sur R+W :

Fear Factory



Biographie

Fear
Factory est fondé à Los Angeles aux Etats-Unis en 1990 par Burton C.
Bell (chant), Raymond Herrera (batterie) et Dino Cazares (guitare). Il
enregistre deux morceaux pour la compilation L.A. Death Metal avant de
sortir son premier album Soul of a New Machine en 1992. Le bassiste
Andrew Shives rejoint le groupe pour permettre à Dino Cazares de jouer
de la guitare en concert. Fear Factory signe l'année suivante le maxi
Fear is the Mindkiller sur lequel des titres sont remixés par Rhys
Fulber et Bill Leeb du groupe electro-indus Front Line Assembly.
Pendant l'enregistrement, la formation est rejointe par le clavier
Reynor Diego qui, avec Rhys Fulber, est présent sur les tournées.
Andrew Shives est remplacé en 1994 par Christian Olde Wolbers. Un an
plus tard, Fear Factory signe son deuxième album, Demanufacture, puis
en 1997 Remanufacture - Cloning Technology, constitué de remixes des
titres de Demanufacture. Les membres du groupe s'investissent alors
dans des projets parallèles et attendent 1998 pour enregistrer leur
troisième album, Obsolete. En 2001, paraît Digimortal. L'année suivante
sort Concrete, réédition d'une démo enregistrée initialement en 1991.

En
mars 2002, Burton C. Bell annonce son départ du groupe, l'expliquant
par des conflits entre les membres. Peu après, le groupe annonce sa
séparation; cependant, il se reforme plus tard la même année, avec
Burton C. Bell mais sans Dino Cazares. Au printemps 2004, le groupe
sort l'album Archetype. C'est désormais Christian Olde Wolbers le
guitariste du groupe, la basse étant assurée par Byron Stroud
(Strapping Young Lad, Zimmer's Hole). En août 2005 paraît le dernier
album en date, Transgression.

En avril 2009, Burton C. Bell et
l'ex-guitariste Dino Cazares annoncent leur réconciliation, et la
formation d'un nouveau Fear Factory avec Stroud à la basse et Gene
Hoglan (Death, Strapping Young Lad) à la batterie, et donc sans Herrera
ni Wolbers.

A la croisée des chemins entre le death metal (au
début de leur carrière, le style vocal de Burton C. Bell ayant évolué à
partir de l'album Demanufacture) et le metal industriel, Fear Factory
est un groupe précurseur dans plusieurs domaines : la démo Concrete
enregistrée en 1991 avec Ross Robinson qui deviendra ensuite un célèbre
producteur de metal, l'utilisation de guitares à 7 cordes accordées
très bas et l'intégration de samples dans des morceaux de metal.

Concept

Durant
toute une partie de la carrière de Fear Factory, les textes de Burton
C. Bell ont développé le thème de l'opposition de l'homme et de la
machine, s'inspirant de certains livres (1984, la Guerre des Mondes) et
films de science-fiction (et probablement de la série Terminator en
particulier, mais aussi Blade Runner). Les albums Demanufacture,
Obsolete et Digimortal sont tous des albums-concept qui abordent ce
thème, chacun sous un nouvel angle. Les deux albums suivants, Archetype
et Transgression, ont en partie abandonné ce sujet.

Les machines
(plus précisément, les samples et les synthétiseurs) occupent une place
importante dans la musique de Fear Factory. Le groupe les emploie sur
de nombreux titres, créant un son et une atmosphère qui constitue en
quelque sorte leur marque de fabrique.

Discographie

Albums

* 1992 : Soul of a New Machine
* 1995 : Demanufacture
* 1998 : Obsolete
* 2001 : Digimortal
* 2004 : Archetype
* 2005 : Transgression

Album EP

* 1991 : Demo 91

Album Best Of

* 2002 : Concrete

Album Remix

* 1993 : Fear is the Mindkiller
* 1997 : Remanufacture

Compilations/Concerts

* 2003 : Hatefiles

Quelques vidéos live :

Zero signal : http://www.youtube.com/watch?v=KH7JXss5AEs

Replica : http://www.youtube.com/watch?v=9qJjrESPwb8...feature=related

Scumgrief : http://www.youtube.com/watch?v=FkvbasQtBi8

Descent : http://www.youtube.com/watch?v=DdiW1umUeSM

Pour
ma part, un groupe que j'aime beaucoup, surtout la période allant de
Soul Of A New Machine jusqu'à Obsolete. Après, je dois avouer que
j'accroche beaucoup moins au reste, c'est moins créatif... (Départ de
Dino...) J'espère que le retour de Dino permettra à FF de sortir un
album de la trempe de Demanufacture ou Obsolete...

Bonne écoute.


Et puis ma review de Mechanized :

Mechanized




Bon
bah voila, j'ai écouté Mechanized... Ben c'est clairement pas au niveau
de "Demanufacture" comme je m'y attendais en écoutant "Powershifter"...

En premier lieu, on peut dire que la pochette est objectivement
très moche. Bon point cependant, Ils ont repris la police d'écriture de
"Demanufacture" et "Soul Of A New Machine" pour le titre... Ça n'est
pas grand chose mais ça fait tout de même plaisir.
C'est parti
pour l'écoute à présent et ça commence avec l'éponyme "Mechanized". Une
intro assez réussie avec des sons électroniques rappelant une sorte de
machine de production à la chaine, qui introduit le rythme de la
chanson. J'aime assez. Puis vient la chanson en elle même. La partie de
batterie me rappelle fortement celle de "540000 degrees fahrenheit", en
beaucoup plus puissante, Gene Hoglan (qui remplace Raymond Herrera)
martyrise la double pédale comme au bon vieux temps de "Demanufacture"
ou "Soul Of A New Machine". On note que la voix claire de Burton C.
Bell est nettement en retrait, on oscille régulièrement entre une sorte
de parlé et du gros gueulage bien bourrin qui convient bien à
l'ambiance de cette chanson et plus généralement à l'album.
Problème
: c'est saoulant. Là où "Archetype" et "Transgression" étaient mous, là
où "Demanufacture" et "Obsolete" étaient bien équilibrés, eh bien on se
retrouve ici avec une overdose de double pédale, de hurlements à n'en
plus finir (Je ne compare volontairement pas à "Digimortal" et "Soul Of
A New Machine", le premier étant un rebut commercial dont je ne veux
même pas entendre parler et le second étant le tout début de Fear
Factory, dans la période Death industrial, aux rythmes trop différents
pour être vraiment comparés). Cette chanson est répétitive à souhait et
introduit assez mal l'album.
Vient ensuite "Industrial
Discipline", déjà meilleure, en effet, même si la double pédale est
omniprésente, le chant est déjà plus varié, on retrouve plus de chant
clair qui vient contre-balancer les hurlements de Burton, et deux trois
interstices calmes entre deux matraquages de double pédale. Cette
chanson est donc globalement meilleure que "Mechanized" à mon goût.
"Fear
Campaign" et "Powershifter" sont à nouveau moins bonnes, retombant dans
ces hurlements incessants et dans cette double pédale gerbante à force
de dépasser l'overdose... Plus étonnant, la présence de riffs plus
techniques sur "Fear Campaign", que l'on retrouve aussi d'ailleurs sur
"Oxidizer", ma foi assez anecdotiques sur une musique de ce genre,
indus, donc pas forcément très adéquat... "Controlled Demolition" aussi
est d'un niveau inferieur, toujours pour les mêms griefs que les pistes
précédemment citées.
"Christploitation" quand à elle est une bonne
chanson de cet album, il est vrai, avec l'intro et l'outro au piano
assez réussies. Problème : c'est du surpompé de "Zero Signal" de
l'album "Demanufacture", avec évidemment le rythme et le chant typique
de "Mechanized", avec des parties électros rappelant celles de "Zero
Signal" justement. Ce n'est donc pas une mauvaise chanson, loin de là,
au vu du reste de l'album, mais trop peu original au vu de ce qui a été
fait par le passé par Fear Factory.
"Designing The Enemy" me fait
quand à elle penser à "Pisschrist" de l'album "Demanufacture"
(toujours...),avec une batterie très similaire. Une sorte de chant
aérien assez réussi complète le tout, ce qui varie bien tardivement
mais très agréablement cet album. Les parties chant clair - chant hurlé
sont déjà beaucoup plus équilibrées, ce qui est surprend vraiment au vu
du reste de l'album... Cette chanson est donc à mon sens une réussite,
un peu plus calme que le reste tout en restant efficace.
"Metallic
Division" est quand à elle assez anecdotique, étant une piste
instrumentale uniquement sans variation aucune de la guitare et de la
batterie, frappée par un sample ressemblant à une espèce de machine
pressant du métal ou quelque chose dans ce genre... Assez peu pour
justifier de l'intérêt et de la présence de cette piste sur cet album.
Enfin,
"Final Exit" est un remake de "A Therapy For Pain", de l'album
"Demanufacture", en moins réussi évidemment, à nouveau ce même rythme
de percussions retrouvé sur pratiquement tout l'album... Dommage, il y
avait pourtant plus de voix claire... Et tout comme "A Therapy For
Pain", une longue outro durant plus de la moitié de la chanson, en plus
insipide comme toujours sur cet album...

Que retenir finalement de cet album ? Peu de chansons et beaucoup d'enseignements...
Ainsi,
"Industrial Disipline", "Christploitation" et "Designing The Enemy"
sont à mes yeux les trois seules chansons sortant du lot de cet
album... Trois sur dix, c'est peu. Et c'est bien ça le problème...
Aussi, Fear Factory continue de nous proposer des albums inégaux
contenant beaucoup de déchets et peu de vrais bons titres, comme par
exemple "Archetype" et "Transgression"... Ainsi et c'est dommage, FF
continue sur cette lancée, en ajoutant en plus le grief du plagiat, ici
de mauvaise qualité, de leur propre discographie, et en particulier de
leur âge d'or, "Demanufacture". Les changements de line-up incessants
ne sont pas forcément un plus pour la créativité, et le retour de Dino
Cazares n'a rien apporté de nouveau si ce n'est des riffs parfois
améliorés techniquement mais qui n'apportent rien et le plagiat
surtout... Ce n'est donc pas encore aujourd'hui que l'on trouvera ne
serait-ce qu'un digne successeur de "Obsolete", espérer un équivalent
de "Demanufacture" étant je pense, trop demander de la part de ce
groupe sur le déclin depuis fort longtemps... FF est mort, vive FF...
avatar
N°348
Forum addict
Forum addict

Masculin Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 03/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fear Factory

Message par Everything le Jeu 7 Jan 2010 - 8:09

Et je peux pas m'en empêcher, pour les amateurs de hardcore, un morceau de Dano et Liza N'Eliaz basé sur des samples de Demanufacutre (surtout Machines Of Hate) : http://www.youtube.com/watch?v=r4z0jrLlHmw

Everything
Forum addict
Forum addict

Masculin Nombre de messages : 893
Age : 25
Date d'inscription : 13/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum