Deathstars + Flyleaf + KoRn Arena de Geneve 24 février 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deathstars + Flyleaf + KoRn Arena de Geneve 24 février 2008

Message par R+25 le Lun 25 Fév 2008 - 13:00

24 février 2008, il fait un temps idéal lorsque Bastien vient me chercher à 15h, nous devons passer prendre deux potes Dom et Chag. Direction Jougne pour rejoindre un cinquième acolyte : Olivier. Le temps est toujours clément, on passe la frontière suisse sans problème et on met un bon disque de Paradise Lost. L’arrivée à l’Arena de Geneve se fait aux alentours de 16h30. Krieger accompagné de Fanloeb arrive juste après nous, ça fait plaisir de revoir Johan didiou, les cheveux ont bien poussé depuis la dernière fois! On se pose devant la salle, avec Bastien nous récupérons nos accréditations et rejoignons nos collègues qui sirotent une bonne mousse. Ouverture des portes 17h les premiers à passer se précipitent à l’intérieur de l’antre et nous font bien rigoler, c’est toujours saisissant. Une petite trentaine de minutes après on passe tranquillou et nous positionnons assez devant sur le côté.





De gauche à droite : X-Bastien, Fanloeb, Krieger





18h Deathstars investit la scène et nous propose son mélange de metal gothique – indus. Ce que j’en avais entendu sur cd ne m’avait pas franchement emballé et en live le déclic n’a pas lieu non plus. Il semblerait que cette formation joue autant sur son image que sur sa musique à moins que je ne me trompe. La musique donne l’impression, ici, de se vouloir accrocheuse sans pour autant y parvenir. Une frange du public apprécia l’autre se contenta d’un accueil poli. Un set dispensable d’environ 30 minutes où ont été interprété par exemple Motherzone, Blitzkrieg.









Une vingtaine de minutes après, Flyleaf arrive et ce fut une bonne petite surprise. 2 membres du groupe retiennent mon attention de spectateur lambda qui ne connaît pas la musique de ce groupe : la frontwoman et le bassiste. La chanteuse vit ses textes et dispose d’une voix très jolie, le bassiste quant à lui n’arrête pas de sauter et de courir dans tous les sens contrairement aux guitaristes qui restent très statiques par exemple mais qui ne déméritent pas. Pour moi ce combo officie dans un rock/metal bien pêchu. Je n’ai pas compris leur sortie de scène, sans remercier le public était-ce voulu? Je ne retournerais pas les voir en tête d’affiche mais j’ai passé un bon moment, pendant 35-40 minutes, déjà bien !









Le nombre de metalheads au mètre carré (soit la densité si vous avez suivi des cours de géo) augmente considérablement pour la tête d’affiche KoRn. Les roadies arrivent avec une plateforme pour le pied de micro de Jonathan Davis et le fixent, la tension monte. L’air ambiant est moite, quelques minutes plus tard, les musiciens de session prennent place, l’intro est une version allongée du dernier album, là l’un des plus gros groupes de neo metal au monde foule les planches de l’Arena et assène un uppercut en pleine gueule avec « Right now », Le corps se laisse porter par la musique et l’ambiance. Les nouveaux morceaux s’intègrent plutôt bien mais n’ont pas le même pouvoir « fédérateur » que les classiques qui font littéralement fureur. Les musiciens de session sont excellents, mention spéciale au batteur super impressionnant et au vocaliste percussionniste à crinière blonde qui a un organe hors de la nature… Fiedly est impressionnant de maîtrise, Munky s’éclate bien, en vrai est assez différent de ce que j’avais vu en video par ses regards etc Jonathan Davis accuse vraiment de sérieux problèmes de souffle et doit s’oxygéner régulièrement pour tenir le coup. Loin d’être une pâle caricature de ce qu’il était, comme le disent certain(e)s, la formation originaire de Bakersfield arrive à tenir dans sa main une salle de 10 000 place sans trop de soucis grâce à un son massif, de belles lights et des hits en puissance. KoRn a, certes, perdu de sa hargne mais celle-ci est encore là. Un très bon concert avec un vrai échange avec le public. Sur les derniers morceaux nous bougeons pour aller en plein milieu et vivre à fond ce moment. Mon gros regret aura été l’absence de « Y’all want a single ». Ont été joués « Right now », « Here to stay », « Falling away frome me », « Got the life », “Freak on a leash”, “A.D.I.D.A.S”, “Evolution, “Blind”... KoRn ce soir a une aura de vainqueur et nous a donné un très bon live d’environ 1h35. A la fin les musiciens restent et saluent comme il se doit le public.













L’Arena de Geneve nous a proposé une belle affiche avec un timming bien respecté. Le retour se fit tranquillement. Quelques courbatures sont là pour nous rappeler que ce « Blind » hier soir fut totalement destructeur…
avatar
R+25
Manager
Manager

Masculin Nombre de messages : 3155
Age : 32
Localisation : Pontarlier (Doubs 25)
Date d'inscription : 25/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum